Rechercher
  • Boris Charpentier

Arrêtez la « musturbation mentale » !

Mis à jour : juin 30


J’ai été très heureux de rencontrer hier Frédéric Fanget. Psychiatre et auteur, il a beaucoup écrit sur le thème de la confiance en soi.

Avec humour il rappelle le concept de « musturbation mentale » d’Albert Ellis, l’un des pères des thérapies cognitivo-comportementales. L’idée étant que pour s’accepter tel que nous sommes, il faut commencer par cesser de se donner des impératifs et tenter de les remplacer petit à petit par des recommandations que l’on se fait à soi-même (le terme « musturbation » renvoie au verbe « must » qui en anglais signifie devoir).

Être intransigeant à l’égard de soi-même, obéir à ses pensées en toutes circonstances peut générer du stress, nous conduire à des situations d’échec et à une remise en cause de notre propre valeur.

L’un des rôles de la thérapie sera alors de travailler sur « la défusion » c’est à dire d’apprendre à reconnaître que nos pensées ne sont que des pensées et qu’il n’est pas nécessaire de nous y soumettre. Apprendre à se donner des conseils plutôt que des ordres c’est aussi se donner le droit à l’erreur.




#confianceensoi