Rechercher
  • Boris Charpentier

Coronavirus - Quelles conséquences psychologiques ?

Mis à jour : oct. 17








Source : Samantha Brooks - The Lancet


Dans une méta-analyse Samantha Brooks et son équipe du département de psychologie du King's College de Londres identifient les conséquences psychologiques de la mise en quarantaine.

Pour les chercheurs, la quarantaine est une expérience qui est souvent vécue comme étant désagréable et dont les effets peuvent être dramatiques notamment en raison de la séparation qu'elle impose d'avec les proches. La perte de liberté, l'ennui, le sentiment d'impuissance et l'incertitude vis à vis de la maladie sont autant de facteurs qui influencent l'état psychologique de ceux qui la subissent.


Après avoir analysé 24 études scientifiques dans 11 pays différents depuis 2003 sur les conséquences psychologiques de la mise en quarantaine de plusieurs milliers de personnes lors des épidémies de Sras, Mers, grippe H1N1 et Ebola, les chercheurs ont mis en évidence les principaux facteurs de stress suivants :


Les principaux facteurs de stress pendant la quarantaine



La durée de la quarantaine


Plus la durée de la quarantaine est longue et plus l'impact sur la santé psychologique est important : Symptômes de stress post traumatique, comportements d'évitement et colère en découlent.

Les individus qui restent en quarantaine plus de 10 jours ont des symptômes de stress post traumatique statistiquement plus élevés que ceux mies en quintaine depuis moins de 10 jours.


Peur de L'infection


Les participants de 8 recherches différentes ont mentionné leurs préoccupations relatives à leur propre santé mais aussi leurs craintes d'infecter les autres. La peur d'infecter leurs proches était plus forte que chez ceux qui n'étaient pas mis en quarantaine. Un stress et une anxiété supplémentaires sont donc générés.



Frustration et Ennui


Le confinement, la perte de routine quotidienne et la diminution des contacts sociaux et physiques avec autrui génèrent souvent de l'ennui, de la frustration et un sentiment pénible d'isolement du reste du monde.



Manque de provisions


Manquer de provisions et de produits de premières nécessités (comme de la nourriture, de l'eau, des vêtements ou d'un logement) pendant la quarantaine est une source de frustration et génère des sentiments de colère et d'anxiété jusqu'à 6 mois après le confinement.



Manque de clarté dans les informations


Pour beaucoup, le manque d'informations reçues de la part des autorités sanitaires constitue un facteur de stress important. Notamment; le fait de ne pas recevoir des recommandations suffisamment claires sur les comportements à adopter et de ne pas savoir précisément quel est le but de la quarantaine.



Les principaux facteurs de stress post quarantaine



Finances


Les difficultés économiques peuvent constituer un problème pendant la quarantaine en raison de l'incapacité de certains à travailler. L'interruption des activités professionnelles et le manque de visibilité sur l'avenir semblent avoir un impact sur le long terme. Les difficultés économiques liées à la mise en quarantaine génèrent une sérieuse détresse socioéconomique et sont un facteur de risque important dans l'apparition de troubles mentaux, de sentiments de colère et d'anxiété jusqu'à plusieurs mois après la quarantaine.



Stigmatisation


Les individus placés en quarantaine rapportent avoir été traité différemment par les autres souvent même après la période de quarantaine. Evitement, exclusion des invitations sociales, ils sont plus souvent traités avec peur et suspicion devant faire face à des remarques négatives.