Partager ses expériences positives permet de lutter contre notre tendance naturelle à se focaliser sur le négatif !

14.03.2016

 

 

 

Selon plusieurs recherches en sciences sociales nous vivons trois fois plus d’expériences positives que d’expériences négatives dans notre quotidien.

Pourtant, nous sommes tous plus facilement interpelés par les aspects négatifs de nos expériences ; nous avons plutôt tendance à voir ce qui ne fonctionne pas correctement et à ne retenir que cela.

 

Ceci en raison d’un biais cognitif (une tendance naturelle à commettre des erreurs de jugement) appelé biais de négativité. Ce biais psychologique nous amène à accorder plus d’importance aux expériences négatives.

 

Echanger et partager avec ses proches ce qu’il y a de positif dans notre quotidien amplifie le bénéfice qu’on en a déjà tiré et contribue à réduire ce biais de négativité.

 

Beaucoup d’études suggéraient déjà qu'établir quotidiennement une liste de ses expériences positives impacte positivement le niveau de bien-être.

 

De nouvelles recherches démontrent que parler de ces expériences amplifierait encore davantage le niveau de bien-être et de satisfaction.

 

Dans l'une de ces recherches, les participants devaient pendant 4 semaines, noter quotidiennement leurs expériences positives. La moitié devait parler de ces expériences avec des proches deux fois par semaine.

 

Les résultats démontrent que ceux qui ont partagé leurs expériences rapportaient une plus grande satisfaction et une plus grande vitalité.

 

En outre, la réponse au partage des expériences importe aussi considérablement. Recevoir des messages constructifs, encourageants et enthousiastes après une expérience positive permet de tirer plus de bénéfices par rapport à ceux qui reçoivent un accueil plus neutre.

 

 

 

 

 

Sources : S. Gable, J. Haidt, N. Lambert

Please reload

Posts les plus lus

Faire sa propre thérapie du bonheur

April 26, 2018

1/7
Please reload

Derniers posts
Please reload

Archives